Mission anti-capitons avec Cellublue

cellublue1

Mission anti-capitons au mois de mai? Pour moi, c’est le signe du retour du soleil, de la chaleur, du retour prochain des vacances… Pour la plupart d’entre nous, ce n’est pas le cas maintenant tout de suite (coucou la pluie) mais rappelons le dicton : « en mai, fais ce qu’il te plaît » ! Si ce n’est pas évocateur de bonnes choses ça ! Bien qu’il en existe de beaucoup plus agréables, il y a une étape qui, à l’aube de mon séjour au soleil (M-3 !) est aujourd’hui indispensable : la lutte contre les capitons ! Rien de très nouveau sous les tropiques (ahah le jeu de mots) mais je ne vous avais pas encore parlé de ma routine Cellublue et surtout des petites nouveautés proposées  par la marque !

cellublue1

Le trio de choc par Cellublue

Avec le sport, je me suis affinée, c’est indéniable. Malheureusement, côté cellulite, ce n’est toujours pas ça. Je suis pourtant contente car j’en ai quand même perdu. Mais certaines zones (haut des cuisses et fesses) sont en alerte rouge. Mon maillot de bain n’a qu’à bien se tenir. Je n’ai pas (trop) peur du regard des autres, je sais bien que tout le monde a de la cellulite, ce n’est pas une tare. Mais désormais, je suis parée d’un trio de choc pour lutter contre elle. Car non, la cellulite n’est pas une fatalité ! Et Cellublue, la célèbre marque à la petite ventouse, fait tout pour nous y aider !

cellublue2

Etape 1 : huiler

Tout professionnel de la beauté vous le dira, l’huile est un outil miracle pour les soins de corps. Ce n’est pas pour rien qu’elle est utilisée après les épilations, pendant les massages etc… La lutte contre la cellulite est selon moi un mix des deux : du massage qui fait un peu mal sur le moment mais pour la bonne cause ! L’huile corporelle permet à la ventouse Cellublue d’adhérer plus facilement à la peau et ainsi s’attaquer aux capitons. Souvent, on ne s’en rend pas vraiment compte, bien caché à l’abri de nos regards. L’été nous rappelle à son bon souvenir. L’huile proposée par la marque fait tout pour nous motiver à lutter contre la cellulite. C’est un appel au soleil garanti avec son parfum au monoï. J’en suis dingue et comme, avec le retour du soleil, j’adore utiliser de l’huile en hydratation, c’est le bon plan garanti !

cellublue3

Etape 2 : passer la ventouse

Pour casser ces boules de graisses, on vient se servir dans un premier temps de la ventouse. Pour l’utiliser, il suffit d’appuyer sur les côtés et d’enfermer la peau par appel d’air. Ça crée une sorte de « bulle » de peau et ça attaque directement la zone. Si vous passez juste dessus sans attraper la peau, l’effet sera moindre. Comme vous le voyez sur le dessin, il s’agit de faire des mouvements de rotations ou rectilignes selon les zones. Personnellement, je fais comme je peux, il faut parfois être un peu contorsionniste !

cellublue4

Etape 3 : le palper-rouler

C’est la petite nouveauté chez Cellublue, la technique du palper-rouler. C’est une manière de masser très spécifique, réalisée la plupart du temps par des professionnels. Mais il existe désormais des outils pour un effet quasi approchant comme celui-ci. La ventouse permet de s’attaquer à des zones très précises et localisées. Le palper-rouler est plus large donc permet de masser une zone plus importante. Je trouve les deux très complémentaires. Je ne sais pas qu’elle est la bonne méthode mais pour ma part, je commence par le palper-rouler, puis j’attaque les zones sensibles que j’ai citées plus haut.

Si jamais la technique vous intéresse, voici un petit code promo pour vous y mettre : 

LIKEMARSHMALLOWS (-10%)

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *