#Funlips : des lèvres en fête !

funlipsfete1

Nous ne pouvions décemment pas passer à côté du sacro-saint thème festif ! Bien que très ouvert en possibilités, j’ai eu quelques difficultés à imaginer un rapport aux fêtes de fin d’année. Sans tomber dans le classique « paillettes-party », j’ai finalement eu l’idée en réalisant… mon calendrier de l’avent régressif (revoir l’article) !

funlipsfete1

Une DIY humain

Je pense que cette drôle d’invention vient de mon état d’esprit du moment. Entre Noël qui me paraît totalement hors contexte cette année, mes envies de création qui semblent revenir doucement et mes études dans la petite enfance : mélanger le tout et vous aurez ce #funlips ! C’est un essai, je le conçois, tout à fait étonnant. Mais, FUN-lips oblige, j’ai tenté ce drôle d’exercice ! A vous de juger du résultat. Je disais à Elisa que je n’étais pas satisfaite des photos et finalement, je ne les trouve pas si mal. Le bon côté de cette expérience c’est que j’ai trouvé un nouveau spot photo dans mon appartement orienté nord ! Et ça, en hiver mes amis, c’est une excellente nouvelle !

funlipsfete2

Le matériel

Trève de blabla, voici tout ce que j’ai utilisé pour réaliser ce maquillage « boule à facettes », « boule de sapin de Noël », « truc étrange qui brille », etc… A priori, rien de compliqué ni de très long si ce n’est… les sequins, ces crapules !

  • J’ai posé le magnifique Hema en teinte 10 que je vous avais présenté en début d’année. Un classique à posséder dans sa RAL-thèque, un jumbo mat pas du tout asséchant, une pépite à moins de 4e !
  • Au centre des lèvres, je suis venue diffuser un peu de doré grâce à ma Naked Smoky de Urban Decay et la teinte Dirtysweet.
  • A l’aide d’un baume à lèvres, j’ai tenté (vainement) de coller les sequins sur deux parties de ma bouche. Je regrette de ne pas les avoir entièrement recouvertes après coup. Mais du coup, on n’aurait plus vu le RAL. Ça sera à re-tester je pense ! Par contre, j’ai dû faire hyper vite car j’ai galéré à faire tenir les choses en place, impossible de fermer ma bouche. Etant enrhumée à ce moment là, je respirais avec la bouche… imaginez l’expiration… envol de sequins à gogo, j’en avais partout dans l’appart. Mis à part ça, c’était franchement drôle !

Si jamais vous voulez créer un sujet de conversation à table, à Noël, pensez donc aux sequins, fou-rires garantis !

Retrouvez la version d’Elisa ♥

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *