Un an de salle de sport : mes avancées, mes erreurs, mes objectifs

asics2

Il y a un an, un peu sur un coup de tête, je me suis réinscrite en salle de sport. Après une reprise en douceur à la maison grâce à des applications sportives et environ 10kg déjà perdus, je me suis lancée dans une nouvelle aventure. Clairement, j’avais très peur. En sortant de l’inscription, je me suis même demandée ce qui m’avait pris, j’allais laisser mon argent dans un truc où je ne tiendrai pas… Et pourtant… A 6 mois d’expérience, je vous faisais déjà un retour dans cet article. Je pensais avoir trouvé ma routine mais en fait, ce qui est génial avec cette pratique, c’est que tu évolues tout le temps. En tout cas, c’est ce qui m’arrive mais il faut bien que je m’adapte à ma vie un peu dingue en ce moment. Ces dernières semaines, j’ai vu des avancées mais j’ai aussi des erreurs. Au bout d’un an, j’ai appris mais il me reste encore beaucoup à voir et à entreprendre.

asics2

Mes avancées / mes erreurs

Avancée 1

La première avancée que je note c’est bien entendu la durée de ma pratique. Déjà, j’ai tenu un an, ce qui tient du miracle. Ou pas finalement. Quand l’habitude prend le dessus, le manque se fait vite sentir et je me retrouve à aimer ça. Ce n’est pas faire du sport pour la santé ou le physique, c’est aussi pour me défouler, me libérer, m’amuser avec mes amies. Au début, j’y allais 3 à 4 fois par semaine. Mais ça, c’était avant Paris et la vie… Désormais, je me tente 2 fois, 3 au mieux, 1 au pire. J’ai de la chance, avec Keep Cool, je peux aller n’importe où en France. Ça marche vraiment bien à Paris où j’en profite, quand j’ai le temps, car malheureusement, entre le transport et la séance en elle-même, il me faut presque 3h à chaque fois.

Paris justement est une de mes « erreurs ». Non pas que je puisse y faire grand chose dans la situation actuelle mais je mange très mal là bas. Ce yo-yo n’aide vraiment pas et je stagne niveau musculaire. Ce que je prends en muscles chez moi, je le reprends en graisse à Paris. Mon alimentation est assez chaotique et j’ai pris la décision de rencontrer une diététicienne pour faire le point sur ma situation particulière.

shoes

Avancée 2

La deuxième avancée, et non des moindres a été ma reprise de la course à pied. Pour moi, c’était une chose dont je ne me sentais pas capable. Avec des souvenirs douloureux de cross obligatoires à l’école et des soucis de santé, j’avais tout simplement abandonné l’idée de courir. Je regardais les gens sur leur tapis et je les enviais. Jusqu’à ce jour de janvier où j’ai décidé de tester. J’ai pris un créneau où il n’y avait personne, histoire de pas avoir trop honte de tenir à peine 5 mn. En fait, j’en ai tenu 10 d’un coup. Fierté à son comble. Et petit à petit, j’ai réussi à monter jusqu’à 20mn non stop. Pour moi, c’est une chose incroyable et j’en suis tellement heureuse.

Néanmoins, j’ai fait là une belle erreur de débutant : je n’étais pas bien chaussée. Résultat : très rapidement, j’ai senti des douleurs dans mes genoux. Verdict sans appel : j’arrête ou je m’équipe. J’ai vite fait mon choix car cette sensation de me surpasser vaut bien ce petit investissement.

Mes objectifs

Après avoir eu ma période cardio à fond, je suis enfin arrivée à la partie musculation. Je travaille énormément mes jambes en ce moment, les bras un peu aussi. Mais j’essaie surtout de faire un petit mélange de cardio et muscu pour me maintenir. En effet, j’aimerai encore pouvoir m’affiner et perdre du poids. D’ailleurs, j’ai atteint mon objectif de passer sous ma barre fatidique ! Mais vu ma vie en ce moment, je sais que je ne pourrais pas faire beaucoup mieux alors mon but principal est de garder le rythme sans trop me prendre la tête.

J’avais envie d’en dire beaucoup plus mais vous avez là l’essentiel. Des retours à faire sur le sujet?

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *